mercredi 22 mai 2019

Atelier d'écriture du 20/05/2019


Consigne :
1) Le groupe détermine un champ sémantique sur la ville.
2) Chacun écrit un texte utilisant ce champ.


Je sors. Lumières des feux de circulation sur l'asphalte sous la pluie.
Lumière sur les trous lisses de l'asphalte. Rouge flamboyant. Vert fluorescent.
Lumière tendre des lampadaires sur les pavés. Des dizaines de pavés. Des dizaines de gens.
Ballet des gouttes de pluie sur le trottoir. Bruit, bruit, bruit des pas et des pots d'échappement.
La nourrisseuse de pigeons. Comme tous les jours. Comme tous les jours, elle parle toute seule.
Y'a-t-il quelque chose de pire au monde qu'une personne parlant toute seule ?
Collection de crottes de pigeons, exposition de merdes de chiens. Mouvement, mouvement de la pluie, mouvement des passants, mouvement en moi.
Sous l'abri-bus. C'est ici que je t'ai connu. Mouvement, mouvement, je suis mouvement. C'est ici que nous nous sommes embrassés pour la première fois. Sous la pluie.
Sous l'abri-bus. Klaxons. Bibliobus. Graffitis sur le bibliobus. Musique. Musique orientale.
Que dire ? Je pense encore à toi malgré tout, sous la pluie, dans la lumière des lampadaires.

                                                                        Claire

mardi 7 mai 2019

Atelier d'écriture du 03/12/2018 : Cadavres exquis


Thérèse
1 Un jour ou deux après cette rencontre
2 Sur une table d'opération,
3 Les indiens ont acheté une multitude de confettis
4 Quand tout à coup le canard s'enfuit en caquetant de plus belle.

5 Le roi cherchait désespérément sa chaussette gauche
6 Dans sa chambre rouge aux rideaux dorés
7 Et la reine éternellement vieille et frigide
8 S'écria :"Vos gueules les mouettes"

9 Alors partout dans les cieux
10 J'écris avec mon stylo
11 Complètement mouillé et violet

12 Là où le soleil se lève uniquement une fois par an.
13 J'ai pensé que l'arbitre allait arrêter le match
14 Et j'ai vomi.

Xavier
1 Un jour je pars au stade
2 Ce bar là, c'était son lieu de prédilection.
3 Les indiens bouffèrent leurs flèches
4 Quand je rentrais de mon séjour sur la lune.

5 Le roi se mit à hurler :"Qu'on lui coupe le tête!"
6 Au milieu de l'échangeur autoroutier
7 Et la reine déjà maquillée
8 S'écria :"Tuez-moi!"
9 Alors au milieu du rond-point
10 Je pris mon élan pour franchir l'obstacle
11 Complètement troublé et retourné.

12 Là où des lombrics criaient et nageaient
13 J'ai pensé :"Que ce serait bon de chanter sur un tapis volant!"
14 Et j'ai vomi.

Noémie
1 Un jour un stroumpf mangea une pomme
2 Dans la salle du restaurant
3 Les indiens avaient organisé une fête magnifique à Diwali
4 Quand tout à coup une soucoupe volante arriva.

5 Le roi refit ses lacets à toute vitesse
6 Au fond des toilettes publiques
7 Et la reine arborant un crâne rasé luisant
8 S'écria :"Tu sens des pieds!"

9 Alors dans le ventre putride de la reine
10 J'attendais le bus en nourrissant des pigeons
11Complètement abasourdi et découragé par l'ampleur de la tâche

12 Là où je t'emmènerai
13 J'ai pensé que je pouvais retourner à la Huasteca
14 Et j'ai vomi.

Yozajandi
1 Un jour les Alebrijes marchent sur toute la rue de la République
2 Dans la caverne d'un orque
3 Les indiens étaient une grosse équipe de foot américain
4 Quand le vent se mit à souffler en rafales, le directeur décida d'arrêter le jeu de ballon et les enfants étaient mécontents. Quelle déception!

5 Le roi s'en alla retrouver la reine
6 Là où la soupière s'était renversée
7 Et la reine, égarée dans son pyjama en pilou
8 S'écria : "Passe moi le sel, Jean-Pierre"

9 Alors dans le château un grand branle bas de combat
10 Je ne fais pas partie de l'histoire
11 Complètement dépenaillé, habillé en haillons

12 Là où le cheval avait refusé l'obstacle
13 J'ai pensé que la terre était ronde
14 Et j'ai vomi

Anne
1 Un jour alors que je marchais
2 Dans l'usine abandonnée
3 Les indiens faisaient du hockey subaquatique
4 Quand je pense que je n'ai pas été sélectionné

5 Le roi avait décidé d'admettre le comte de F. à son petit coucher, car il voulait le remercier d'avoir si bien conduit ses troupes à la victoire
6 Là où les araignées tricotent
7 Et la reine dans sa robe de soie à pois
8 S'écria: "Où qu'ils sont tous passés ces pélots!"

9 Alors sur la lagune déserte
10 Je regardais ce tableau de ma fenêtre
11 Complètement à côté de la plaque

12 Là où je l'avais embrassée pour la première fois
13 J'ai pensé :"non mais quel cirque ce bazar!"
14 Et j'ai tiré ma révérence.

Laurence
1 Un jour, un petit oiseau guilleret décide de quitter la branche sur laquelle il est perché.
2 Au restaurant
3 Les indiens sautent autour de la flambée
4 Quand l'ouragan lava entièrement le chien

5 Le roi jouait merveilleusement bien, après son stage intensif
6 A cet endroit-là, la rivière était limpide mais le courant très profond
7 Et la reine complètement ivre
8 S'écria :"Saperlipopette! rendez-moi mon parapluie!

9 Alors, dans la petite cabane au fond du jardin
10 Je triais les livres par couleurs
11 Complètement heureux

12 Là-où les indiens avaient conquis l'Europe
13 J'ai pensé :" Merde, j'ai oublié d'acheter du pain!"
14 Et j'ai vomi.

Greg
1 Un jour je suis tombé dans une flaque
2 Dans la vieille grange remplie d'objets inutiles et poussiéreux
3 Les indiens arrivent avec leurs armes
4 Quand elle est arrivée à la station de Tarubaya

5 Le roi décida de se faire de longues tresses
6 Le stade de France était plein, la fanfare jouait les hymnes
7 Et la reine, venant juste de sortir du lit, se mit à bailler
8 S'écria :" T'as vu mon test de grossesse?"

9 Alors dans le café des remue-méninges
10 Je file à l'anglaise
11 Complètement frauduleux

12 Là où le soleil commence à briller
13 J'ai pensé:" Toute cette énergie gaspillée dans le non-bonheur de tant de gens!"
14 Et j'ai vomi.

Lucas
1 Un jour Macron a été élu avec les honneurs
2 Dans l'arène d'un cirque au milieu des éléphants
3 Les indiens Oukoulouminion n'étaient pas du tout d'accord
4 Quand Madonna débarqua.

5 Le roi Pablo a dit les blagues les plus pourries
6 En équilibre sur un fil tendu à 4000m d'altitude entre deux volcans.
7 Et la reine, visage sombre des mauvais jours
8 S'écria :" Où as-tu caché ma culotte?"

9 Alors dans l'armoire à balais
10 J'ai éclaté de sourire
11 Complètement fou

12 Là où les voitures étaient garées en épis
13 J'ai pensé :" C'est la fin de la royauté"
14 Et j'ai vomi.

Louis
1 Un jour le Père Noël resta coincé dans la cheminée
2 Dans la villa du prince de Tombouctou
3 Les indiens, médusés, buvaient leur cacao
4 Quand la mère arrive sur un balai, car c'était une sorcière

5 Le roi du dancefloor se déchaîne sur la piste
6 De la forêt indigène que tout le monde veut protéger
7 Et la reine, recouverte d'un manteau d'algues bleues
8 S'écria: "Dehors l'arbitre il n'y a pas de faute."

9 Alors, dans le grenier, retentit un hurlement terrifiant
10 Je fermai ma braguette
11 Complètement désarticulé

12 Là où se perdent les pensées
13 J'ai pensé:" Mais où allons-nous donc avec cette histoire?"
14 Et j'ai vomi.

Laurent
1 Un jour il décida de parler pour ne plus s'arrêter
2 Dans le pavillon de ma voisine
3 Où les indiens étaient.
4 Quand la marée est basse les crabes se serrent la pince.

5 Le roi qui en avait marre décida d'aller se coucher
6 Dans le grenier.
7 Et la reine grosse et toute plaquée
8 S'écria :" Rendez-moi tout de suite mon hippocampe"

9 Alors dans la surface de réparation, l'arbitre demande la vidéo.
10 Je bois du vin chaud et je souhaite que les fêtes de fin d'année soient vite passées
11 Complètement lessivé

12 Là où il avait tant espéré la retrouver
13 J'ai pensé :" Il faut que j'aille aux toilettes"
14 Et j'ai vomi.

Laurie
1 Un jour, il fit la découverte du goût des croquettes de son chien
2 Au milieu de la place du peuple.
3 Les indiens sont venus le libérer
4 Quand la lumière fût.

5 Le roi, portait seulement un caleçon
6 Dans le lit d'une rivière autrefois poissonneuse,
mais que les déversements de l'usine chimique avaient rendue stérile
7 Et la reine vêtue de sa plus belle robe
8 S'écria: "Auxilio! auxilio!" mais personne comprenait.

9 Alors, dans la grande crinière du cheval royal,
10 Je respire enfin, j'avais bien vu la faute.
11 Complètement ravagée cette nana! Qu'on la foute en prison!

12 Là où les grenouilles gargouillent.
13 J'ai pensé:" Quel chien magnifique!"
14 Et j'ai vomi.

Claire
1 Un jour je suis tombée sur toi
2 Dans le container à ordures de la rue Michaud.
3 Les indiens avaient commencé une longue méditation
4 Quand la cheminée commença à fumer.

5 Le roi décapita instantanément une rangée d'indiens innocents
6 Sur le chemin bordé d'arbres et de sucettes géantes.
7 Et la reine des pommes, aussi laide que sotte
8 S'écria :" J'ai faim"

9 Alors dans Xochimilco la fête commence.
10 Je décidai d'aller cueillir des mûres sauvages
11 Complètement manqué le tir, trois mètres au-dessus de la barre transversale.

12 Là où il y avait eu des rires, des danses, des feux de joie,
il n'y avait plus que des chaises à moitié cramées.
13 J'ai pensé :" J'me taperais bien un vin chaud!"
14 Et j'ai vomi.

Jean-Marc
1 Un jour, j'ai mangé des fleurs
2 Dans la grande soupière de la splendide salamandre.
3 Les indiens s'essayent à faire de la purée de patates
4 Quand les gilets jaunes s'étaient mis à danser sur le rond point.

5 Le roi se réveille, les pieds trempés
6 Dans la direction de la mer Méditerranée.
7 Et la reine, qui avait les traits tirés
8 S'écria: "Oh la belle lampe de chevet!"

9 Alors, dans le garage,
10 Je vais tourner rapidement sans arrêter
11 Complètement recouvert de boue et de bestioles vertes de vase.

12 Là où j'ai vu les supporters envahir la pelouse
13 J'ai pensé:"Quand même! Tout ce cirque pour ça!"
14 Et j'ai vomi.(Mais c'était un rêve, un rêve!)




Le nom du texte est le nom de celui ou celle qui a écrit la première ligne du texte.
Pour retrouver toutes vos lignes, prenez la 1ère ligne du texte qui porte votre nom puis la 2 ième ligne du suivant puis la 3 ième ligne du suivant etc en sachant qu'après le 13 ième on revient au 1er.

Si vous voulez créer un texte original choisissez une liste des 13 nombres de 1 à 13 dans l'ordre que vous voulez, par exemple 2,4,6,8,10,12,1,3,5,7,9,11,13 et prenez (dans mon exemple)
la 1 ière ligne du texte 2
la 2 ième ligne du texte 4
la 3 ième ligne du texte 6 etc

samedi 19 janvier 2019

Atelier RM du 07/01/2019

Acrostiches :


BONNE ANNEE  

MEILLEURS VŒUX

et REMUE MENINGES


Ben voilà, on y est

On commence une nouvelle année

Nul doute qu'elle sera exceptionnelle

Ni plus ni moins que les précédentes d'ailleurs

Evidemment, on se souhaite toujours le meilleur

Avidement, excessivement, inéluctablement

Néanmoins, les mêmes types d'événements surviendront

Naïvement, on aura émis de bonnes résolutions

Elégamment partagées et diffusées

Espérons qu'elles durent quelques mois !


Mais, c'est pas gagné tout ça !

Etienne décide d'arrêter de fumer

Isabelle prévoit de faire du sport une fois par semaine

Lucie se met au régime

Lulu cesse de boire

Et qui tiendra sa promesse ?

Une ou deux personnes ?

Raison gardons

Seules les bonnes intentions perdureront

Voilà pourquoi je n'en fais point

On m'a pris au piège par le passé

En vieillissant, j'ai compris la supercherie

Une nouvelle année commence disais-je

Xavier, joue pour moi cette mélodie enivrante et joyeuse !


Rares sont ces lieux de rencontres

Entre ici qui veut, qui peut

Même les gens de passage

Usent de ce lieu convivial

Ensemble, nous discutons autour d'un verre

Minutieusement, certains épluchent le programme

Et y dégotent des ateliers d'écriture, de chant, de contes…

Ni vu ni connu, nous sommes pris dans l'engrenage bienveillant

Ici, dans ce café lecture associatif

Nous trouvons tous notre place

Gagnons ou perdons des parties de cartes et d'échec

Et lisons de nombreux livres et revues

Si singulier ce lieu de détente et de découvertes qu'est le Remue Méninges !


Virginie

mercredi 9 janvier 2019

Atelier du 17:12:2018

Phrases lues au hasard dans un livre du café :

 « Un jeune veau avait trop bu de verres pilés »

« Grâce à vous, nous avons passé un vrai quart d'heure cartésien »

« Et chez vous, ça ne brûle pas non plus ? »


Ou Lâchez-vous sur le père Noël


Cher père Noël,

J'ai trouvé du papier dans la poubelle

Pour t'écrire cette lettre

Sur le rebord de ma fenêtre


Cette année est assez spéciale

Car je reviens d'un voyage spécial

Avec des gens formidables

Mais non moins exécrables


Mes compagnons de voyage

Naviguant à bord de nuages

Ne sont pas sages comme des images

C'est fort commun à nos âges


Ils sont quelques peu étranges

Il y a un jeune veau qui a mangé

Vraiment trop de verres pilés

Il s'est endormi au fond d'une grange


Une licorne multicolore

Qui crachait de l'or

Nous a refait le décors

C'était beau de prime abord


Grâce à vous mes amis

Nous avons passé un vrai quart d'heure cartésien

Bien loin de ces terriens

C'est ce qui m'a le plus réjouis


Tout ça pour te dire

De penser avant de partir

A quelques notions

Voici des explications


J'ai mangé de drôles champignons

J'ai bien refait mon chignon

Et pourtant je ne comprends toujours pas

Pourquoi tu habites si loin là-bas?


Certains disent que tu n'existes pas!

Mais pourquoi ils disent ça ?

Moi, je veux bien des cadeaux

Mais surtout prendre ton boulot


Tu travailles une nuit par an

Tu distribues des jouets à travers le monde

Tu fais le tour de notre belle terre ronde

Et tu rentres chez toi où tu végètes le reste du temps


C'est cool comme job ! c'est assez plan-plan

Alors, si un jour tu penses prendre ta retraite

Je te file mes pilules psyché et mes recettes d'antan

Je te remplacerai. Ce sera la fête !


Pour mes amis imaginaires

Je suis sûre qu'ils vont te plaire

L'un dit souvent de façon hurluberlue

« et chez vous, ça ne brûle pas non plus ? »


Il suffit de lui répondre

Que le pommier a changé son canapé

La licorne de l'or ira pondre

Et vous serez tous époustouflés


On échange nos vies

Moi, j'irai voir tes rennes et la neige

Toi, tu porteras mes vêtements beiges

Et la transaction sera réussie!


Je t'avoue qu'ici aujourd'hui, je m'ennuie

C'est pourquoi je me drogue et fume un peu

Mais ta vie, ça ressemble au paradis

Et toi cii, je suis sûre, que tu seras heureux


Merci à toi mon grand ami rouge et blanc

De me permettre d'enfin passer du bon temps

Moi qui ai toujours aimé voyager

Me voici enfin enthousiasmée !



Virginie


Atelier du 10/12/2018

Le poète Charles Baudelaire (1821-1867) a laissé des « plans et projets de romans et nouvelles » qu'il n'a pas pu écrire avant de mourir. Choisissez l'un de ces titres et rédigez une courte nouvelle qui lui corresponde :

Le marquis invisible

Pile ou face

Le triomphe de Boniface

La licorne

La maitresse de l'idiot

Une brebis galeuse

Une infâme adorée

L'automate

Le crime du Collège

Le catéchisme de la femme aimée

Les heureux de ce monde

Le monde sous-marin

Le prétendant malgache

Le fou raisonnable et la belle aventurière

Le boa

Le déserteur

Le mari corrupteur

La fin du monde

Le rêve du prophète


Le catéchisme de la femme aimée

Fut, ces derniers jours, retrouvé

Par le marquis invisible

Qui changeait ses fusibles


En effet, derrière le tableau électrique

Il trouvât ce livre magnifique

Relevé des notes manuscrites

De cette femme quelque peu hypocrite


Elle se disait aimée de Dieu

Elle était comme une infâme adorée

Elle faisait toujours de son mieux

Pour être une bonne chrétienne et prier


Toutefois, elle fut la maitresse de l'idiot

Et son mari l'automate

Apprit la nouvelle à la radio

Alors qu'il coupait des tomates


Avoir un amant en ces temps

Faisait d'elle une brebis galeuse

Car vivre en se cachant souvent

Ne pouvait la rendre heureuse


Dans ce monde sous-marin

Elle vivait avec Martin

A visage découvert

Elle était la femme de Norbert


Son mari corrupteur

Fou de rage prit son tracteur

Et roula sur l'amant de sa femme

Ce fut une mort infâme


Ce crime près du collège Gambetta

Pétrifia les élèves en émoi

D'une ville dans la ville, celle de Sainté

Que de difficultés rencontrées


Tous restèrent traumatisés

Par ce drame au grand jour

Le mari fut emprisonné

Et sa femme chercha un nouvel amour


C'est alors qu'un prétendant malgache

Fit soudain son apparition

Assis en terrasse, il savourait une belle mâche

Accompagnée d'un œuf et de thon


Les heureux de ce monde

Savent que les rencontres fortuites

Font que la terre est ronde

Et que les langues se délient après une bonne cuite


Elle, Eugénie et ce beau malgache

Burent de nombreux verres de vin de pays apache

Puis repartirent bras dessus bras dessous

Le fou raisonnable et la belle aventurière à moitié saouls


C'est à partir de cette rencontre amoureuse

Qu'Eugénie cacha son livre de messe

Elle arrêta prières et vie pieuse

Pour cette belle histoire de fesse


Le triomphe de ce jeune Boniface

Démontre que l'amour n'a pas de loi

Quoi qu'on y fasse

On tombe amoureux malgré soi


Pas besoin de jouer à pile ou face

Ni de dresser une liste de critères

Pour qu'un jour nos convictions s'effacent

Devant un homme à l'allure fière !


Les monstres diront que cette histoire

Devrait rester au placard

Elle est quelque peu immorale

Et certains préféreront les aventures royales


Quoiqu'il en soit, je tiens cette aventure

De source sûre, très sûre

Puisque c'est ma licorne à boa

Qui m'a racontée tout ça !



Virginie